De Windows à GNU/Linux

C'est ce que les utilisateurs de tous les jours trouvent généralement mieux, la plupart du temps identiques, ou moins bons, lorsqu'ils passent de Windows à GNU/Linux.

Ce qui est mieux avec GNU/Linux

C'est gratuit

Contrairement à Windows, GNU/Linux est un logiciel libre &ndash ; libre comme dans liberté (ndt: en anglais, le terme "free" est ambigu). Installez-le sur tous les ordinateurs et faites des copies pour vos amis ! Vous pouvez même l'étudier, le transformer comme bon vous semble, ou construire et vendre votre propre distribution.

Les programmes.

Il existe une multitude d'applications gratuites disponibles gratuitement sous GNU/Linux. Pour éditer des documents professionnels, graver des CD de musique, retravailler des photos, concevoir un site Web ou organiser de la musique, il n'est pas nécessaire d'avoir 200 $ de logiciels avec des licences restrictives.

L'installateur intégré facilite incroyablement la recherche, l'installation et la suppression d'un programme.

De même, c'est sûr : vous pouvez oublier les logiciels limités en version "démo", ou les freeware malintentionnés qui polluent l'Internet.

Pas de combats

Garder votre ordinateur en forme ne doit pas être un souci. Après un an, GNU/Linux tourne aussi vite que le premier jour. Et il pourrait bien ramener votre vieux PC à la vie.

De plus, GNU/Linux vous permet de choisir ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas. Si vous avez eu du mal à vous débarrasser d'Internet Explorer, de Windows Media Player ou des logiciels publicitaire et des barres d'outils de navigateurs Web, vous le trouverez rafraîchissant.

Sécurité

Oubliez les antivirus, les anti-spywares, les anti-virus, les anti-espions, les anti-n'importe quoi et les anti-tout coûteux et restrictifs. GNU/Linux est très, très sécurisé.

Il est souvent difficile pour les utilisateurs de Windows de croire qu'il n'y a pas de spyware ou de virus sous GNU/Linux – mais c'est vrai. Les programmes malveillants ont du mal à faire quoi que ce soit dans un système bien construit.

Des mises à jour régulières garderont tout utilisateur en sécurité.

Soutien

GNU/Linux bénéficie d'un grand sens de la communauté dont la convivialité vous surprendra. Si vous essayez de faire quelque chose de compliqué mais que vous n'y arrivez pas, il y a beaucoup de gens pour vous aider. Notre page "En lire plus" donne quelques indications.

Les sociétés à l'origine des principales distributions GNU/Linux, telles que Canonical et Red Hat, fournissent également un support commercial spécialisé.

Ce qui est globalement pareil dans GNU/Linux

Fondamentalement, les utilisateurs habituels trouveront GNU/Linux similaire à Windows ou MacOS.

Mise en place générale

Si vous pensez encore que GNU/Linux ne se contrôle qu'avec du code et des lignes de commandes, vous devriez mettre à jour votre point de vue !

Tout comme Windows, GNU/Linux doit démarrer lorsque vous allumez votre ordinateur, puis vous utilisez des programmes pour faire différentes choses. La barre des tâches et la disposition des applications seront familières aux utilisateurs de Windows ou de MacOS.

Navigation web et tâches communes

Le Web a le même aspect lorsqu'il est vu avec GNU/Linux (en fait, vous pouvez naviguer sur le Web avec le même programme si vous utilisez déjà Firefox ou Google Chrome). Et bien sûr, vous pouvez tout de même parcourir votre collection de photos et de musique. La navigation dans les fichiers et les dossiers s'effectue à l'aide d'un gestionnaire de fichiers tel que l'Explorateur Windows.

Ce qui n'est pas aussi bien sous GNU/Linux

Prise en charge des pilotes

Les fabricants de matériel informatique ne publient pas toujours (encore) les pilotes pour GNU/Linux ou ne publient pas les spécifications complètes.

Ainsi, les pilotes des cartes graphiques haut de gamme les plus récentes ne sont pas toujours disponibles – certains doivent être dérivés de pilotes pour Windows par des volontaires. Certains pilotes sont également disponible gratuitement, mais sous des licences restrictives.

Malheureusement, le même problème apparaît avec de nombreuses cartes WiFi bas de gamme.

Cependant, la grande majorité des ordinateurs avec du matériel standard fonctionnent avec les principales distributions GNU/Linux. Le matériel courant, comme les clés USB ou les appareils photo, ne pose jamais de problème.

DVDs, formats restreints

De nombreux formats multimédias utilisés sont propriétaires et ne sont pas spécifiés ouvertement, ce qui signifie, de manière générale, que les programmeurs GNU/Linux doivent trouver comment les lire sans l'aide des concepteurs des formats.

Cela pourrait vous amener à contourner les restrictions de certains DVD et les DRM de certains fichiers musicaux, même si vous les avez achetés en toute légalité, pour les faire fonctionner sous GNU/Linux. Malheureusement, selon l'endroit où vous vivez, de tels procédés de contournement peuvent être illégaux même si vous avez acheté vos médias en toute légalité.

Apprenez en plus avec notre FAQ GNU/Linux :

Jouer

Joueurs chevronnés, vous trouverez peut-être que le monde des jeux GNU/Linux est moins professionnel et prêt à l'emploi que sous Windows : les sociétés de développement de grands jeux ne s'intéressent que lentement au monde du logiciel libre, ce qui signifie que de nombreux titres connus ne fonctionnent pas sur GNU/Linux, ou nécessitent des émulateurs spéciaux et restrictifs pour fonctionner.

Cependant, il y a une communauté très active dans le développement de jeux libres, et ils ont produit un certain nombre de jeux de haute qualité, en 2D et en 3D, qui sont des logiciels libres. Vous pouvez vous rendre sur le forum de jeu Ubuntu pour trouver plus d'informations. Et avec la sortie de la populaire plate-forme Steam sous GNU/Linux, le nombre de jeux supportés par GNU/Linux sur Steam a augmenté rapidement.

Apprenez en plus avec notre FAQ GNU/Linux :

Mise en veille prolongée (hibernation).

À cause des questions de pilotes évoquées plus haut, la mise en veille des ordinateurs portables n'est pas toujours entièrement fiable. Le symptôme le plus fréquent est la perte de connexion WiFi après mise en veille, sur les portables dont les pilotes matériels ne sont pas libres.

Conclusion

Le fait de savoir si vous allez apprécier GNU/Linux dépend surtout de ce que vous en attendez.

  • Si vous souhaitez que GNU/Linux soit exactement comme Windows, vous serez probablement déçu. GNU/Linux est construit par des gens qui souhaitent simplement qu'il soit différent. Dans la communauté du logiciel libre, les membres ont des visions différentes de ce qui fait un système d'exploitation idéal. Ces différences conduisent à de la variété, ce qui rend GNU/Linux si spécial et intéressant.
  • Votre liberté compte. Des milliers de membres de communautés et entreprises travaillent à construire du logiciel qui la préserve. Utiliser GNU/Linux est la meilleure façon d'en profiter.
  • C'est très agréable ! Ne pas devoir se soucier de logiciel espions, de virus, d'enregistrement en ligne de programmes, de démos qui expirent, ou de trouver des logiciels vraiment libres et gratuits, tout cela rend l'utilisation d'un ordinateur bien plus sympathique et presque ludique.

Nous espérons que vous migrerez bientôt. Il existe une grande communauté qui vous attend, et personne ne vous demande « d'acheter et de vous enregistrer ».